Mes Approches

Vous trouverez ci-dessous les méthodes avec lesquelles je travaille, classées par:

  • Mes approches de prédilection, qui sont mes principaux outils de travail et pour lesquelles je continue de me spécialiser.
  • Les autres approches pour lesquelles j’ai été formée, mais dans lesquelles je ne vais pas me spécialiser plus en profondeur.
  • Les futures approches, qui sont au programme pour mes formations futures.

Mes approches de prédilection:

La phytothérapie

La phytothérapie, du grec « phytos » qui signifie plante/végétal, désigne l’utilisation de plantes médicinales afin de bénéficier de l’action spécifique de leurs principes actifs naturellement présents.
La phytothérapie reste l’approche la plus employée de par le monde. Elle couvre un très large champ. Certaines plantes ont des propriétés antibactériennes et antivirales. D’autres sont efficaces contre les troubles digestifs ou présentent des vertus diurétiques. D’autres encore peuvent agir sur l’anxiété, le stress, les douleurs rhumatismales et articulaires, les problèmes de peau…
Elle peut être envisagée comme un complément mis en œuvre avant l’apparition d’une maladie pour renforcer le système immunitaire ou nettoyer l’organisme mais peut aussi être utilisée pour freiner ou arrêter l’évolution d’une pathologie déclarée vers des complications plus sérieuses.
Concrètement parlant, la phytothérapie utilise les plantes sous différentes formes galéniques, telles que : tisanes, poudres, plantes séchées, extraits de plantes, alcoolats, sirops… le choix étant effectué au cas par cas, en définissant le mode d’administration le plus approprié pour l’animal.


La gemmothérapie

Le mot gemmothérapie provient du latin « gemmae », qui signifie bourgeon.
La gemmothérapie peut être décrite comme une branche de la phytothérapie, utilisant des tissus embryonnaires végétaux en croissance tels que jeunes pousses, bourgeons et radicelles. Ils contiennent plus d’acides nucléiques que les autres tissus de la plante et renferment des minéraux, oligo-éléments, vitamines et facteurs de croissance, mais également la sève minérale concentrée apportée par l’arbre ou la plante au printemps.
Les bourgeons sont mis en macération pour obtenir un extrait que l’on nomme « macérat-mère », qui est la forme galénique privilégiée pour son utilisation en naturopathie.


L’aromathérapie

L’aromathérapie utilise les composés aromatiques extraits de plantes (huiles essentielles), elle est ainsi également un sous-domaine de la phytothérapie. Son nom provient du latin « aroma ».
Les huiles essentielles, obtenues par distillation, ont des propriétés multiples: anti-infectieuses, anti-inflammatoires, anti-histaminiques, antispasmodiques, antalgiques, calmantes, anxiolytiques, antirhumatismales, stimulantes…
Elles peuvent être utilisées sous différentes formes : onction (dissolution dans une huile), lotion (émulsion huile dans l’eau), dispersion dans un aliment ou diffusion dans l’air. Il est possible également de recourir aux hydrolats, qui ont les mêmes propriétés que les huiles essentielles, avec une action plus douce.


L’apithérapie

Du latin apis (« abeille »), l’apithérapie consiste à soigner avec les produits de la ruche.
Cette pratique millénaire utilise les propriétés de différents produits des abeilles comme le miel (antibactérien, anti-inflammatoire…), la propolis (antivirale, antifongique, antibactérienne…), la cire (anti-inflammatoire, cicatrisante, antibactérienne), la gelée royale (revitalisante, antioxydante, immunostimulante…) et le pollen (probiotique, antioxydante, hépatoprotecteur).
Les produits de la ruche peuvent être administrés tels quels (miel, cire), sous forme de teinture (propolis), de poudre (pollen) ou de gélules (gelée royale).


Le drainage des émonctoires

Un émonctoire est un organe ou une partie d’organe qui permet à l’organisme d’éliminer ses déchets et ses sécrétions en excès ou nocifs. Les principaux émonctoires sont le foie, les intestins, la peau, les poumons et les reins.
Au fil des années, l’organisme a tendance à accumuler divers toxines et déchets, ce qui peut induire une fatigue de nombreux organes, entraver leur fonctionnement et favoriser l’apparition des maladies.
Le drainage a pour objectif de contribuer à l’évacuation de ces déchets et toxines afin de disposer d’un système immunitaire capable de réagir efficacement face à des agents pathogènes grâce à ses facultés d’auto-guérison.


Le massage bien-être

Comme pour les humains, le massage relaxant pour les animaux est très bénéfique. Il permet d’abaisser l’anxiété et le stress, d’améliorer le tonus musculaire, la mobilité, la souplesse ainsi que la circulation sanguine et lymphatique. Il aide également à une meilleure élimination des toxines et favorise la régénération des cellules et des tissus.


L’argilothérapie

Depuis la nuit des temps, l’homme recourent à des terres argileuses pour diverses affections. Elle est une source naturelle de minéraux et d’oligo-éléments, et peut être de différentes couleurs (verte, rouge, bleue, jaune, grise, blanc, brune, rose…) en fonction des oxydes de fer (limonite) qu’elle renferme.
L’argilothérapie agit par voie interne (diluée, comprimés, gélules…) ou par voie externe (compresse, frictions, enveloppements, poudrage, cataplasmes, emplâtres….). L’argile peut  être utilisée seule ou mélangée à des plantes ou d’autres ingrédients. D’un point de vue général, elle possède les propriétés suivantes : antibactérienne, anti-inflammatoire, hémostatique, reminéralisante, équilibrante du pH, protectrice de la muqueuse, adsorbante des toxines et des agents pathogènes, drainante des sécrétions de plaies ou d’abcès…



Les autres approches:

Les élixirs de fleurs et d’arbres

Les élixirs d’arbres et de fleurs (Fleurs de Bach) agissent sur les émotions négatives ou les humeurs afin de les changer positivement, et visent à aider l’animal à surmonter ses problèmes.
Un élixir de fleur ou d’arbre est une eau dans laquelle on a transféré la vibration spécifique d’un végétal. Lorsqu’on administre un élixir, le taux vibratoire de l’individu est modifié par la vibration spécifique du végétal, ce qui a un impact bénéfique sur ses émotions, son comportement, sa santé et son bien-être.


La lithothérapie

Du grec « lithos » signifiant pierre, cette approche holistique de soin est basée sur l’influence subtile que peuvent apporter des minéraux : chaque minéral possède une vibration qui lui est propre. En fonction de sa structure cristalline, de sa composition, de sa couleur, il dispose de vertus spécifiques susceptibles d’aider l’organisme à se réguler et à retrouver son équilibre physique et émotionnel.
La lithothérapie utilise la pierre telle quelle (portée au collier, ou posée dans l’environnement) ou sous forme d’élixir minéral.



Les futures approches:

L’acupressure et la réflexologie
(chien et chat)

L’acupressure, issue de la Médecine Traditionnelle Chinoise, est l’une des méthodes qui permet d’agir sur les déséquilibres énergétiques ; contrairement à l’acupuncture, qui se pratique avec des aiguilles, c’est une technique manuelle.

La réflexologie, proche de l’acupressure, stimule le système nerveux et actionne certaines réponses physiologiques réflexes qui peuvent être d’ordre moteur, glandulaire ou viscéral. Chez le chien et le chat, on travaille sur les oreilles, la face et les coussinets.

A mon propos

La Naturopathie

Mes Prestations